Aucun lien entre antidépresseurs et autisme, selon une étude américaine

Par La Presse – La prise d’antidépresseurs pendant la grossesse n’augmenterait en rien le risque d’autisme, de problèmes similaires ou de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs américains.

Ces conclusions semblent contredire une étude précédente de la professeure Anick Bérard, de l’Université de Montréal et du CHU Sainte-Justine.

Partager: