Bien dormir malgré l’âge

Les carences en sommeil chez les personnes âgées constituent un important problème et peuvent conduire à des troubles graves. D’où l’importance de s’attarder à leurs causes et de s’assurer d’y remédier.

Une croyance erronée subsiste à propos du sommeil des personnes âgées : on dit souvent qu’elles n’ont pas besoin de dormir autant que les plus jeunes adultes.

Or, s’il est vrai que les troubles du sommeil empirent avec l’âge, cela ne signifie pas pour autant qu’un nombre d’heures insuffisant, devenu la norme, représente une habitude saine et qu’on doit s’en contenter.

Au contraire, le manque de sommeil est souvent un problème chronique qui nuit à la santé générale. Peu importe l’âge.

Pourquoi dort-on moins en vieillissant?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer la diminution des heures de sommeil avec l’âge.

Selon la recherche, au-delà des heures, c’est beaucoup la qualité du temps dormi qui décline, en bonne partie en raison de problèmes de santé physique et psychologique.

On peut penser à l’apnée du sommeil. À l’anxiété. Aussi, plusieurs médicaments contribuent à interrompre le sommeil profond et à morceler les nuits, comme le rapportent plusieurs personnes. Le sommeil profond, associé aux rêves (le REM), devient donc plus rare; l’ennui, c’est qu’il est nettement plus profitable que le sommeil léger.

L’insomnie est aussi plus courante chez les personnes âgées. Environ 44 % d’entre elles disent en souffrir au moins une ou deux nuits par semaine.

Les personnes qui souffrent du syndrome des jambes sans repos voient aussi les symptômes de ce mystérieux trouble sensorimoteur s’aggraver avec les années.

La solution est-elle de se coucher plus tôt?

L’autre principale explication du manque de sommeil chez les aînés est le trouble du cycle circadien. C’est celui-ci qui explique que plusieurs personnes âgées se lèvent beaucoup plus tôt, et se sentent fatiguées en fin de journée. Comme si elles vivaient avec le décalage horaire en permanence.

Il peut donc être judicieux de se coucher plus tôt pour profiter d’un sommeil plus réparateur, puisque chez certains individus, ce problème perdure et qu’il leur semble impossible de revenir au cycle d’avant.

Les conséquences du manque de sommeil

Parmi les problèmes liés au manque de sommeil, l’hypertension semble être un des maux les plus redoutables.

Le premier conduit au second, et ensemble, ils constituent un dangereux cocktail qui multiplie les chances de souffrir d’un accident cardiovasculaire.

Mais ce n’est pas tout. L’obésité, le diabète, les troubles respiratoires et une bien triste panoplie de maladies cardiovasculaires sont associés au manque de sommeil chez les personnes âgées.

Ces dernières étant aussi de grands consommateurs de somnifères, il est nécessaire de consulter un médecin afin de trouver d’autres moyens, plus sains, de retrouver un sommeil réparateur afin d’éviter de graves problèmes de santé.

D’autant que les hypnotiques sont éliminés plus lentement avec l’âge et que, comme le souligne le Dr Charles M. Morin, spécialiste du sommeil, leurs effets perdurent au-delà de la nuit. Ce qui provoquerait des accidents, dont certains en voiture, puisque les réflexes sont émoussés.Air Jordan III 3 Shoes

Partager: