Cancer du cerveau : l’importance de rester mince

Par Le Journal de Québec – Des recherches récentes montrent que les personnes minces et physiquement actives sont moins à risque d’être touchées par un méningiome, une des tumeurs cérébrales les plus fréquentes.

Le cerveau est incontestablement un des organes les plus importants du corps humain et il va de soi que les tumeurs cérébrales représentent des maladies très graves, souvent associées à un mauvais pronostic.

Partager: