D’autres trouvailles santé du CES

Il n’y avait pas que des écrans pliables et des systèmes de domotique au dernier CES. En fait, avec les années, l’Internet des objets y tient une place de plus en plus importante, particulièrement dans le domaine de la santé. Nous poursuivons donc notre exploration des nouveautés qui se sont faufilées dans l’immense lot d’une offre parfois étourdissante pour attirer notre attention.

Points chauds

Récompensé par deux prix au dernier CES, le thermomètre Withings Thermo change radicalement la manière de prendre la température des enfants comme des adultes.

Hygiénique au possible, il ne nécessite qu’un contact avec la peau. Donc pas de salive ni de cérumen sur l’appareil, qui n’a pas besoin d’être désinfecté à chaque utilisation. Le système breveté Hotspot, qui comprend 16 capteurs, fait la saisie de 4000 points de contact en 2 secondes, sélectionne le plus chaud, et procure ainsi des données d’une précision remarquable.

Connecté par Bluetooth ou wifi, il permet de partager les données, de dresser un profil pour faire le suivi des changements de température, et propose même des solutions ainsi qu’une liste de possibilités de diagnostic.

Vestes correctives

Les vêtements connectés sont légion, désormais. Mais très peu proposent autre chose qu’une simple lecture de paramètres biométriques.

Les vestes AiraWear franchissent un pas important dans l’évolution de ces technologies en alliant plusieurs bénéfices à l’intérieur d’un seul vêtement : en les portant, on obtient une analyse mais aussi une correction de sa posture, un massage sur les points de pression névralgiques et un système de compression qui améliore la circulation.

La beauté de la chose, c’est que de l’extérieur, le vêtement est stylé, et ne donne absolument pas l’impression de comporter un quelconque appareil orthopédique ou même techno.

La boîte à santé

L’ensemble Healthbox est le fruit d’une collaboration entre le fabricant de technologies (principalement téléphoniques) HTC et la compagnie de vêtements et d’équipement sportifs Under Armour.

La «boîte» comprend un pèse-personne qui fait aussi une analyse de la masse musculaire et adipeuse, une ceinture de captation des battements cardiaques et un bracelet qui reçoit et diffuse l’information nécessaire afin de mieux analyser ses performances sportives.

Pour les athlètes amateurs comme pour ceux qui cherchent à simplement améliorer leur santé, il s’agit d’un ensemble qui, à 400 $ US, s’impose par son prix compétitif et son offre complète.

//

À lire :

Nouveautés santé au CES

Objets connectés : viva Las Vegas

Partager: