clinic-doctor-health-hospital

Des chercheurs canadiens identifient le premier gène associé à la sclérose en plaques

Le premier gène associé à la sclérose en plaques a été trouvé par des chercheurs canadiens et permet d'expliquer ce qui était jusqu'à présent inexplicable : pourquoi, dans certaines familles, des membres sont-ils plus susceptibles d'être atteints par la maladie que d'autres?

Par Radio-Canada – Le premier gène associé à la sclérose en plaques a été trouvé par des chercheurs canadiens et permet d’expliquer ce qui était jusqu’à présent inexplicable : pourquoi, dans certaines familles, des membres sont-ils plus susceptibles d’être atteints par la maladie que d’autres?

Une équipe de l’Université de la Colombie-Britannique est à l’origine de cette découverte importante, qui a été récemment publiée dans la revue Neuron.

Les chercheurs savaient qu’il existait une composante héréditaire pour cette maladie neurodégénérative. Ils l’ont enfin prouvé avec cette découverte.

Pour y arriver, les chercheurs ont étudié des échantillons sanguins provenant de 2000 familles canadiennes. La mutation a été trouvée plus précisément chez deux familles dont les deux tiers des personnes atteintes ont développé une forme progressive de la maladie.