Photo : Bigstock

Des scientifiques auraient découvert le gène du bonheur

Les conclusions d’une récente enquête pourraient expliquer génétiquement en quoi le bonheur est perçu différemment d’une personne à l’autre.

Par Le Journal de Québec – Les conclusions d’une récente enquête pourraient expliquer génétiquement en quoi le bonheur est perçu différemment d’une personne à l’autre.

Ces nouvelles découvertes dirigées par l’Université libre d’Amsterdam pourraient aider à cerner les symptômes de la dépression et contribuer à établir de nouveaux traitements.