Devrait-on analyser l’ADN du foetus?

Par La Presse – Depuis près de trois ans, de plus en plus de femmes enceintes font des prises de sang pour analyser l’ADN de leur bébé et dépister les risques de trisomie. Ces tests sont uniquement offerts en cliniques privées. Mais le gouvernement du Québec examine la possibilité de les offrir dans les hôpitaux, a appris La Presse. Or, les médecins ne sont pas toujours bien informés sur cette nouvelle technologie pour guider leurs patientes.Adidas

Partager: