Dose d’espoir autour d’un vaccin

Par Le Devoir – Une bonne dose d’espoir dans une épidémie qui s’étire. Le premier vaccin efficace contre Ebola est « à portée de main », a déclaré vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le premier essai a démontré des résultats préliminaires très encourageants.

Le vaccin VSV-ZEBOV, développé au Canada, a pu être testé sur le terrain en Guinée en un temps record — moins d’un an — alors qu’il faut généralement près de dix ans pour qu’un vaccin arrive à ce stade de développement, soulignent plusieurs spécialistes. Intitulé « Ebola ça suffit », l’essai, entamé le 23 mars dernier, a été réalisé grâce une coopération internationale impliquant l’OMS ainsi que des experts de Norvège, de France, de Suisse, des États-Unis, du Royaume-Uni et de Guinée.

Partager: