Étudier et bouger pour garder un cerveau jeune

Par La Presse – L’habitude d’emprunter les escaliers améliore non seulement la santé physique, mais aussi celle du cerveau, selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université Concordia.

L’éducation aurait aussi un effet bénéfique.

Dans cette étude, dont le compte rendu vient d’être publié dans la revue Neurobiology of Aging, une équipe de chercheurs dirigée par Jason Steffener montre que plus une personne grimpe d’escaliers et plus elle accomplit d’années d’études, plus son cerveau paraîtra «jeune» sur le plan physique.

Partager: