Gestion de l’anxiété et applications pour la vaincre

L’erreur avec l’anxiété, c’est de minimiser l’importance de ses impacts sur la santé générale.

Dans un monde anxiogène, où les images de catastrophes abondent et où les nouvelles sont généralement mauvaises, nos sociétés sont affligées par l’angoisse. Cela affecte nos humeurs, nos rapports avec les autres, mais provoque aussi des troubles de la peau, du coeur, du système digestif… Il faut donc chercher des manières de se soigner.

« Il faut affronter les pensées qui nous angoissent, expose la psychologue clinicienne Valentina Munoz. On doit les démonter avec la logique, les statistiques, puis il faut s’imposer une stratégie efficace pour vaincre nos peurs».

« Il ne s’agit pas seulement d’affronter ses angoisses lorsqu’on y est forcé, mais de chercher de l’aide professionnelle ou de trouver le moyen d’aller au devant de ce qui nous effraie », poursuit-elle.

La psychologue prend pour exemple une peur du métro, qui aurait été induite par une précédente crise de panique à bord de ce moyen de transport. « Alors il ne faut pas attendre d’être obligé de le prendre, mais plutôt y aller tout simplement pour se refamiliariser avec cet environnement, sans y être contraint. »

L’idéal est évidemment préférable de consulter un psychologue pour avoir un minimum d’aide dans cette démarche, dont de nombreuses assurances collectives couvrent les frais.

Mais l’important, c’est de ne pas prendre ces problèmes à la légère lorsqu’ils nous minent, et qu’ils affectent notre bien-être.

Des applications

La psychologue montréalaise confie que plusieurs de ses patients utilisent aussi des outils technologiques afin de réduire leurs angoisses et de trouver de l’inspiration afin de raffiner leur démarche.

Parmi celles sur le marché, en voici deux qui valent la peine d’être essayées. (notez qu’elles n’ont pas été conseillées par madame Munoz, et sont le fruit de recherches de notre rédaction).

PACIFICA

Les applications ne peuvent pas remplacer un psy, mais Pacifica est vraiment un outil impressionnant, qui peut être franchement utile. Basé sur les méthodes de psychologie cognitive-comportementale, ce système permet de prendre un temps de recul pour réfléchir à ses sentiments, son humeur, d’enregistrer ses pensées.

Mais Pacifica propose aussi d’agir, en prenant en charge les autres aspects de la santé (sommeil, sport, nutrition) qui peuvent avoir un effet néfaste sur l’anxiété, en plus de permettre d’établir des stratégies pour vaincre ses peurs.

MINDSHIFT

Cette application vise directement ce qui provoque chez l’individu ses problèmes d’anxiété. Dont l’obsession de la perfection, mais aussi les phobies sociales, ou la peur panique.

À l’aide de techniques éprouvées, Mindshift permet aux adolescents et jeunes adultes de modifier leur conception de l’anxiété, de l’affronter, et d’imaginer des manières de surmonter leurs peurs.

 

À lire /

L’anxiété selon le sexe

La peur d’avoir peur

Partager: