Glucides et perte de poids: le débat continue

Publiée il y a quelques semaines, une étude sur les effets d’une diète faible en glucides sur la perte de poids semblait ébranler les colonnes du temple de la nutrition, avançant que la restriction calorique soit la voie à suivre pour maigrir. Toutefois, les scientifiques aux commandes ont commis quelques fautes. Certaines impardonnables.

Les résultats de cette recherche, publiés dans le BMJ Journal, proposent rien de moins qu’une révolution alimentaire. Soit qu’une diète faible en glucides permettrait non seulement de perdre du poids, mais qu’elle accélérerait le métabolisme, permettant au corps de brûler 250 calories de plus par jour.

La docteure en nutrition Karine Gravel est tout sauf emballée par les résultats puisque, souligne-t-elle, les scientifiques ont commis une faute considérable.

«Au départ, ils voulaient mesurer la différence sur la dépense énergétique avant la perte de poids et pendant la perte de poids. Mais ils ont changé de plan en cours de route, pour aller mesurer la dépense après la perte de poids, ce qui est une importante faute scientifique, explique-t-elle. Pas aussi grave que de falsifier des données, mais ça donne l’impression qu’ils ont changé leur manière de faire pour obtenir un résultat qu’ils souhaitaient.»

Des méthodes de calcul controversées 

Dans les jours qui ont suivi, des scientifiques spécialisés en nutrition ont non seulement dénoncé la faute, mais ils ont aussi contesté la méthode de calcul pour mesurer l’efficacité du métabolisme. Le Dr Kevin D. Hall a par la suite produit une étude démontrant que les effets de la réduction des glucides sont minimes, voire inexistants.

Le Dr David Ludwig, responsable de la première étude, s’est par la suite prononcé en faveur de diètes orientées vers les aliments non transformés et dépourvus de sucre ajouté. Ce qui fait l’unanimité chez les professionnels de la nutrition.

«Le problème, expose Karine Gravel, c’est qu’on fait face à une grande confusion concernant les glucides. Quand on parle d’une diète faible en glucides, est-ce qu’il s’agit de réduire tous les aliments qui en contiennent, ou seulement les farines blanches, ou est-ce qu’on fait référence à une diète cétogène…? Des céréales de grains entiers et des Froot Loops contiennent toutes deux des glucides, mais ne sont pas du tout pareilles en termes de composition, de qualité d’aliment.»

Partager: