Google joue au docteur?

Une recherche sur vingt dans Google concerne des questions médicales.

C’est ce que nous apprend Prem Ramaswami, responsable produit de l’entreprise, à travers une nouvelle de l’AFP, relayée par le magazine Les Affaires.

Du coup, l’engin de recherche tente de se spécialiser, non pas afin de remplacer les médecins, mais de mieux informer sa clientèle (et, par conséquent, lui proposer des solutions médicales sous forme de publicités, devine-t-on).

Les changements, uniquement perceptibles dans l’application mobile aux États-Unis pour le moment, se résument à une amélioration dans la qualité des renseignements concernant les différents symptômes et possibles traitements des maladies.

 

Partager: