Hypoallergènes: gare aux imposteurs

Par Le Devoir – Tout comme l’écoblanchiment (greenwashing), la vogue des produits « hypoallergènes » est dopée par l’augmentation en flèche des allergies. Pourtant. L’étiquette « anti-allergie » brandie sur nombre de produits cosmétiques ne garantit en rien leur innocuité. Une étude italienne a même démontré que 11 % des utilisateurs testés sont allergiques… à des produits naturels.

« Le marché profite de la montée des allergies. Mais les labels hypoallergènes sont souvent faux et n’ont aucune valeur réglementaire », affirme l’allergologue Pierrick Hordé. Il souligne que des allergènes notoires se retrouvent autant dans certains produits bios que dans des crèmes, savons et autres produits censément « hypoallergènes » ou « doux pour la peau ».

Partager: