Spoiled little boy

La musique rend-elle sourd?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare la guerre à la musique écoutée à plein régime.

Selon l’OMS, plus d’un milliard de jeunes s’exposent au risque accru de souffrir de surdité partielle ou complète en raison d’une utilisation croissante de téléphones intelligents et de lecteurs de Mp3 avec lesquels on consommerait la musique à trop fort volume, ce qui endommage l’ouïe. Ajoutez à l'usage croissant de ces gadgets le niveau sonore parfois ahurissant de certains lieux publics, comme les stades et autres foires.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare la guerre à la musique écoutée à plein régime.

Selon l’OMS, plus d’un milliard de jeunes s’exposent au risque accru de souffrir de surdité partielle ou complète en raison d’une utilisation croissante de téléphones intelligents et de lecteurs de Mp3 avec lesquels on consommerait la musique à trop fort volume, ce qui endommage l’ouïe. Ajoutez à l’usage croissant de ces gadgets le niveau sonore parfois ahurissant de certains lieux publics, comme les stades et autres foires.

L’équipe des Années Lumières, à la Première Chaîne de Radio-Canada, s’est d’ailleurs penché sur la question, afin de nous éclairer à propos de ces dangers, qui seraient bien réels, mais pas suffisamment connus, selon l’OMS. Raison pour laquelle les parents, médecins et autres autorités ne posent donc pas de gestes -dont une réglementation- afin d’épargner l’appareil auditif des enfants et des ados.

Le chiffre qui surprend le plus est le suivant : il ne faudrait pas écouter plus d’une heure par jour de musique à 85 décibels. Si on baisse le volume, toutefois, on peut augmenter le temps d’écoute.

Notez que, pour les enfants, il existe des casques d’écoute qui limitent le nombre de décibels. Pratique pour éviter de jouer à la police et d’avoir à hurler pour se faire entendre quand on leur intime de baisser le son.

 

David Desjardins Autres articles

David Desjardins
Contributeur fréquent à L'Actualité, à Vélo Mag et à Entrée Principale à Radio-Canada, David Desjardins est le rédacteur en chef de NotreSanté.ca