La recette des meilleures vacances

Les gens qui prennent des vacances et en profitent pour voyager sont généralement plus heureux. Sortir de chez soi, voir du pays, rencontrer de nouvelles personnes et s’extraire de ses obligations tout en partageant des expériences enrichissantes avec sa famille et ceux qu’on aime : voilà qui contribue à l’indice de bonheur personnel.

Certains détails peuvent cependant faire la différence entre des vacances de rêve et d’autres moins qu’ordinaires. Voici quelques trucs pour faire de vos escapades estivales des moments qui se rapprochent le plus possible de l’idéal.

Soyez aventureux…

Puisque vous n’êtes pas à la maison, autant en profiter pour faire des activités amusantes, en dehors de vos habitudes. Ça peut être aussi enivrant qu’un cours d’escalade, et aussi simple qu’un tournoi improvisé de volleyball sur la plage. Louez un kayak et partez à la découverte des îles aux alentours (en ayant pris soin de vous informer sur les courants et l’effet des marées), partez en randonnée d’une journée, ou de quelques heures. Inscrivez-vous à la visite guidée nocturne où l’on relate les histoires les plus glauques de la ville. Essayez des restaurants étranges et mangez des choses nouvelles. Ces expériences sont celles dont on se souvient : elles nous renvoient aux étés de notre enfance, alors que tout était découverte.

… mais gardez-vous du temps mou

Pour bien profiter de ses vacances, il faut aussi prévoir s’ennuyer un peu. Lire, flâner, discuter de tout et de rien, prendre un verre plus tôt qu’à l’habitude et le siroter en regardant le temps s’écouler. Nos vies sont régies par des horaires stricts. Les vacances, c’est se libérer de l’agenda.

Ne documentez pas tout (mais un peu quand même)

Avoir de belles photos de voyage, c’est bien. Obséder là-dessus, avoir son téléphone à la main constamment et tout partager sur Instagram, c’est se sortir de l’expérience vivante pour la documenter. Vous voulez avoir des souvenirs, pas seulement de jolies images à montrer. Ces dernières ne vous rendront pas plus heureux. Mais le sentiment que vous avez ressenti lors d’une activité pleinement vécue ou d’un moment joyeux, oui.

Négligez ce qui est secondaire

Vous avez loué la plus belle maison de bord de mer, mais vous passez la moitié de la journée à faire le ménage, les repas et la vaisselle? Mauvais plan. Laissez faire le rangement et l’état des planchers, cuisinez le moins possible (le barbecue est votre ami), imposez aux enfants de faire la vaisselle et de ramasser derrière eux. Si tout le monde contribue et que vous n’obsédez pas sur la perfection, tout ira mieux : vous parviendrez à vous reposer. C’est le but des vacances, après tout.

Attention au boulot

On peut toujours vous dire de ranger votre téléphone et l’ordi pour toute la durée des vacances : il y en a pour qui c’est impossible. Alors arrangez-vous pour ne travailler qu’à un certain moment qui ne dérangera personne d’autre et ne nuira pas à votre plaisir. Par exemple : prenez vos messages et répondez-y le matin, puis laissez le travail de côté le reste de la journée. Ce sera au moins ça de pris.

Établissez le contact

Si vous voyagez à l’étranger, profitez-en pour parler aux gens qui vivent là-bas, aux autres touristes. Tissez des liens, nouez des amitiés de voyage. Ce sont des expériences de vie enrichissantes dont on se souvient toujours par la suite.

Planifiez le retour à la réalité

Vous pouvez toujours rentrer à la maison quelques heures avant le retour au travail et profiter au maximum de votre temps de vacances. Mais il est préférable de prendre une petite journée pour absorber l’effet du retour à la routine… et à la réalité. Le choc sera moins important, et au moins, à la pile de boulot ne s’ajoutera pas celle du lavage, que vous aurez fait la veille.

Partager: