L’actualité en santé – 18 février

Déluge de témoignages à la suite de la sortie publique de Samuel Archibald contre son assureur, échec des campagnes de sensibilisation au lavage des mains dans les établissements de santé et nouvelles méthodes pour assurer un meilleur suivi des femmes enceintes à Montréal : voici vos actualités en santé.

 

Les assureurs et la dépression

Après que l’auteur Samuel Archibald eut dénoncé l’attitude insensible de son assureur qui a refusé de payer ses indemnités pour une importante dépression, de nombreuses voix se sont jointes à la sienne. Plusieurs témoignent, dans cet article, des embûches à franchir pour parvenir à recevoir des prestations qui leur étaient dues. L’assureur de l’écrivain affirmer réévaluer son cas, mais ce dernier espère que sa sortie publique générera un examen de conscience collectif.

À lire dans Le Devoir

 

Lavage des mains : ça ne va pas

Dans les hôpitaux, la prévention des infections commence par le lavage rigoureux des mains. Par le personnel, évidemment. Pourtant, il appert que la plupart des établissements de santé du Québec échouent lamentablement à faire appliquer cette règle d’hygiène.

À lire dans Radio-Canada

 

Lacunes dans le suivi des femmes enceintes

Pour plusieurs raisons, entre autres parce que les médecins de famille font de moins en moins de suivis de grossesse, 4 femmes sur 10 ne seraient pas examinées convenablement lors du premier trimestre de leur grossesse. Comme il s’agit du moment où peut être détectée la trisomie, mais aussi des infections transmissibles à l’enfant, comme le VIH, la Direction de santé publique de Montréal veut remédier à la situation.

Lisez dans La Presse comme elle compte s’y prendre

Partager: