L’actualité en santé – 28 janvier

Une étude qui démontre qu’on peut réduire les coûts de santé en investissant ailleurs, l’incertitude quant aux vertus du vapotage, les tendances bien-être et une étude mondiale sur les césariennes : voici votre actualité en santé.

 

Réduire les coûts en santé? Ça passe par les dépenses sociales

Une étude publiée dans le Canadian Medical Association Journal en vient à la conclusion, après avoir mesuré les dépenses des provinces, que plus celles-ci investissent en amont pour améliorer les services, moins elles dépensent en santé. Mieux : l’application immédiate de politiques en la matière serait économique pour les gouvernements.

Lisez ce qu’on en dit dans Québec Science.

 

Vapoter, ni bien ni mal

La cigarette électronique a-t-elle un effet positif ou négatif sur la santé publique? Encore impossible à dire. Des chercheurs ont épluché 800 études, et en viennent à la conclusion que le gadget est moins dommageable que la cigarette, donc favorable pour celles et ceux qui veulent cesser de fumer. Mais il inciterait aussi les jeunes au tabagisme.

Et il est encore trop tôt pour faire un diagnostic de société, lit-on dans Le Soleil.

 

Les tendances en santé

Le yoga, les applis de relaxation, l’entraînement par intervalles, la médecine spécialisée : une poignée d’experts se prononcent sur les tendances en santé pour 2018. Une affaire de modes, bien souvent, mais parfois aussi en accord avec des découvertes scientifiques.

Consultez le vaste palmarès dans La Presse.

 

Césariennes : trop ou pas assez

Dans une recherche qui exclut les pays les plus riches, on découvre que les césariennes se pratiquent trop souvent, ou pas assez, selon les pays. En Afrique, on gagnerait à encourager cet usage, tandis qu’en Amérique latine, on en abuse.

Tous les détails de cette enquête de l’OMS dans Le Journal de Montréal

Partager: