Le café vous rend-il malade?

Obésité, problèmes cardiaques, hypertension : la caféine peut vous rendre malade si vous en buvez trop.

En quantités raisonnables, l’alcaloïde qui stimule le système nerveux et que l’on retrouve dans plusieurs boissons et aliments (café filtre, espresso ou instantané, boissons gazeuses et énergisantes, thé, kombucha, chocolat, etc.) est pourtant bénéfique. Il procure une plus grande concentration, met en échec la fatigue et l’endormissement et affine de nombreux sens. Certaines études affirment que, consommé avec modération, il coupe en partie la faim et contribue à la perte de poids.

Mais passé une certaine dose, la caféine a l’effet contraire. Et ce n’est qu’une seule des conséquences négatives qu’entraîne son abus.

La surdose de caféine

Si vous buvez deux ou trois espressos par jour, ne consommez aucune boisson gazeuse et fuyez leurs parentes énergisantes, vous n’avez rien à craindre.

Mais le fait d’écluser les tasses de café filtre à la chaîne, au-delà de quatre par jour, constitue un comportement à risque. Principalement chez les personnes qui souffrent de problèmes de santé chroniques, comme l’hypertension.

Car la caféine, comme le stress, provoque la sécrétion de cortisol. Cette hormone est celle qui aiguise nos réflexes, et nous permet de mettre en veille de nombreuses fonctions vitales pour nous extirper de situations d’urgence, par exemple.

Toutefois, si on la sécrète en permanence, cette hormone de survie fatigue les fonctions vitales, accélère l’apparition de maladies coronariennes, multiplie l’incidence d’infarctus, déstabilise le métabolisme, et contribue donc à la prise de poids. Donc à toute une gamme de maladies chroniques, comme le diabète.

Compter sans renoncer

Il n’est pas question de cesser de boire les quelques cafés quotidiens qui vous replacent les yeux en face des trous, mais bien de reconsidérer l’ensemble de votre consommation de caféine en prenant compte de la quantité de l’alcaloïde qui se trouve dans ses différentes sources.

Santé Canada recommande, pour un adulte, de ne pas outrepasser 400 mg de caféine par jour, soit l’équivalent de trois tasses de 240 ml de café filtre.

Il faut savoir que :

 

  • Un café filtre contient environ 130 mg de caféine

 

  • Un espresso, autour de 50 mg

 

  • Un cola, plus ou moins 35 mg

 

  • Un thé, environ 25 mg

 

  • Quant aux boissons énergisantes, certaines en contiennent 300 mg

 

Faites donc le compte sans vous priver. Car il semble qu’en tout, la modération ait bien meilleur goût.

Partager: