Le gène à l’origine de tout

Par Le Devoir – Les allergies se manifestent généralement chez des personnes qui ont une prédisposition génétique à développer des allergies, qu’on appelle l’atopie. C’est le gène de la filaggrine (FLG) qui est à l’origine de l’atopie. Cette protéine de la peau se lie à la kératine, une autre protéine présente dans l’épiderme qui sert à imperméabiliser la peau. Les mutations de ce gène entraînent un problème de kératinisation au niveau de la peau, laquelle devient plus poreuse et éventuellement eczémateuse.

« Si un enfant fait de l’eczéma sévère en jeune âge, il a 35 % plus de risque de développer une allergie alimentaire, 50 % plus de risque de souffrir d’asthme et 75 % plus de risque d’être atteint du rhume des foins à l’âge adulte. C’est le continuum d’une même maladie, qui est l’atopie », explique le Dr Philippe Bégin, chercheur et allergologue au CHUM et au CHU Sainte-Justine.

Partager: