Le mal des piscines

Par Le Devoir – Un mal mystérieux affecte les aficionados des piscines publiques désinfectées à grands coups de chlore. En fait, beaucoup de gens ignorent qu’un gaz allergène présent dans l’eau chlorée de plusieurs piscines intérieures entraîne très souvent des problèmes d’asthme chez les nageurs assidus et, éventuellement, d’autres formes d’allergie.

Ce phénomène, appelé l’allergie du nageur, est attribuable à la chloramine, un gaz volatil produit quand la sueur des nageurs, l’urine ou tout autre liquide corporel entre en contact avec le chlore présent dans l’eau et est ensuite inhalé par les nageurs. « Le chlore des piscines favorise la respiration de chloramine dans les bronches. D’ailleurs, un grand nombre de bébés nageurs et de nageurs professionnels sont lourdement affectés par l’asthme », explique le Dr Pierrick Hordé, allergologue français et auteur de nombreux livres sur les allergies.

Partager: