Le resvératrol, une fontaine de jouvence?

Par Le Journal de Québec – Le resvératrol, une molécule présente principalement dans le vin rouge, exerce plusieurs effets positifs sur la santé. En plus de son action antiinflammatoire et anticancéreuse, des études récentes publiées dans des revues prestigieuses suggèrent que le resvératrol pourrait également retarder le vieillissement des cellules en activant certains gènes de survie. Avec en prime une protection contre les pertes de mémoire liées à l’âge!

La peau des fruits contient un impressionnant arsenal de molécules insecticide et fongicide qui servent à protéger la plante des nombreux microorganismes présents dans l’environnement. Ces défenses phytochimiques sont particulièrement importantes pour les fruits riches en sucre comme le raisin, qui sont très attrayants pour les parasites à la recherche d’éléments nutritifs. Pour se protéger contre ces ennemis, les vignes fabriquent de grandes quantités d’une molécule appelée resvératrol qui s’accumule dans la peau des raisins où elle agit comme un puissant fongicide pour réduire les dommages causés par les moisissures. Au cours de la fabrication du vin rouge, la fermentation des peaux de raisin permet d’extraire une grande quantité de resvératrol et cette boisson est de loin la meilleure source de cette molécule, pouvant contenir jusqu’à 13 milligrammes de resvératrol par litre selon les cépages.

Un des développements les plus excitants de la recherche des dernières années a été de montrer que le resvératrol n’est pas seulement essentiel à la santé des vignes, mais joue également un rôle de premier plan dans la santé humaine. Plusieurs études ont en effet montré que cette molécule possède des propriétés antiinflammatoires qui influencent positivement la santé cardiovasculaire, améliorent l’endurance physique, réduisent le risque de diabète et de déclin cognitif et pourraient même augmenter l’espérance de vie.

Mais comment expliquer qu’une seule molécule, fabriquée par une plante de surcroît, puisse provoquer autant de bienfaits pour la santé humaine ?

 

Partager: