Photo : Bigstock

L’écran avant le dodo nuit plus aux jeunes

Les médecins préviennent le public depuis plusieurs années des méfaits des écrans sur la qualité du sommeil, mais une nouvelle étude laisse penser qu’ils auraient un effet encore plus néfaste chez les enfants et les jeunes adolescents.

Par Le Journal de Québec – Les médecins préviennent le public depuis plusieurs années des méfaits des écrans sur la qualité du sommeil, mais une nouvelle étude laisse penser qu’ils auraient un effet encore plus néfaste chez les enfants et les jeunes adolescents.

On sait que le soir, l’exposition à la lumière, de quelque nature qu’elle soit, peut mettre en péril le sommeil, mais il semblerait que les ados et préados, âgés entre neuf et quinze ans, soient encore plus sensibles que leurs pairs un peu plus âgés.