L’édition d’ADN : ange ou démon

Par Le Journal de Québec – Une percée scientifique majeure est en train de bouleverser notre approche des maladies génétiques. La méthode CRISPR-Cas9 permet de modifier la séquence de n’importe quel ADN, une propriété qui a été récemment utilisée pour corriger un défaut génétique responsable de la myopathie de Duchenne. Mais la possibilité d’éditer à volonté le patrimoine génétique humain avec cet outil révolutionnaire soulève également bien des questions éthiques.

Partager: