Photo: Alain Jocard Agence France-Presse

Les adolescents en décalage horaire

Hyperoccupés, branchés jusque dans leur lit, dévorés par leur vie sociale, aux prises avec leurs bouleversements hormonaux, les adolescents manquent cruellement de sommeil. À un point tel que cela nuit à leurs études. Et il n’est pas simple de les aider…

Par Le Devoir – Hyperoccupés, branchés jusque dans leur lit, dévorés par leur vie sociale, aux prises avec leurs bouleversements hormonaux, les adolescents manquent cruellement de sommeil. À un point tel que cela nuit à leurs études. Et il n’est pas simple de les aider…

« Le lundi matin, c’est pire. C’est trente-deux plantes vertes qui ont gravement manqué d’eau pendant la fin de semaine ! », précise Caroline Charbonneau, qui enseigne les sciences au secondaire.

Le Devoir Autres articles

Le Devoir
Le Devoir, le quotidien indépendant par excellence au Québec depuis 1910.