Les aliments transformés contiennent toujours trop de sel

Par Radio-Canada – Des chercheurs ontariens mettent en doute le bien-fondé de s’en remettre exclusivement à des mesures volontaires des transformateurs alimentaires pour réduire la teneur en sodium des aliments transformés que consomment les Canadiens, comme le préconise le gouvernement canadien depuis plusieurs années.

Dans une étude publiée mardi dans la revue Applied Physiology, Nutrition and Metabolism, ils concèdent que les efforts déployés à cette fin ont permis de faire des « progrès évidents », mais qu’un produit sur cinq continue d’afficher une teneur en sel supérieure aux seuils recommandés par Santé Canada.

Partager: