Les baby-boomers champions des antidépresseurs

Par La Presse – Les baby-boomers prennent davantage d’antidépresseurs que les personnes âgées, selon une nouvelle étude dévoilée hier au congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS). Cela pourrait diminuer la prise de benzodiazépines, associées aux chutes au troisième âge.

« Les benzodiazépines, une catégorie qui inclut l’activan, le valium et le clonazepam, sont utilisés pour les troubles d’anxiété et l’insomnie, explique Guy Beauchamp, pharmacologiste à l’Université du Québec en Outaouais et auteur principal de l’étude.

Partager: