Les beuveries répétées chez les jeunes mènent à l’hypertension

Par Le Devoir – Les jeunes dans la vingtaine qui demeurent « accros » aux beuveries excessives, ou binge drinking, affichent une pression artérielle supérieure à la moyenne. Ces derniers courent un risque élevé de souffrir un jour d’hypertension à moins de modérer leur penchant pour l’alcool, établit une étude réalisée au Centre de recherche de l’Université de Montréal.

Les recherches menées auprès d’une même cohorte de jeunes à Montréal depuis 1999 montrent que plus de 85 % de ceux qui ont l’habitude de boire de manière excessive à 20 ans conservent cette habitude rendus à l’âge de 24 ans.

Partager: