Les dessous troublants du «Viagra féminin»

Par Le Devoir – La FDA vient d’approuver la commercialisation du « Viagra pour femmes ». L’arrivée de la pilule du désir sexuel féminin soulève beaucoup de questions. La panne de désir est-elle une réelle maladie ou une invention des pharmaceutiques ? La petite histoire derrière la pilule rose.

Il aura fallu trois tentatives pour donner le feu vert à la flibansérine, que le laboratoire américain Sprout commercialisera aux États-Unis à partir du 17 octobre sous le nom d’Addyi pour le « traitement du trouble du désir sexuel hypoactif généralisé chez la femme avant la ménopause ».

Partager: