Photo : Bigstock

Les édulcorants artificiels doublent le risque de surpoids infantile, selon une étude

La consommation quotidienne, par les femmes enceintes, de boissons sucrées artificiellement serait liée à un risque accru d'obésité infantile, selon une étude de l'Université du Manitoba publiée dans le journal JAMA Pediatrics.

Par Radio-Canada – La consommation quotidienne, par les femmes enceintes, de boissons sucrées artificiellement serait liée à un risque accru d’obésité infantile, selon une étude de l’Université du Manitoba publiée dans le journal JAMA Pediatrics.

La recherche a été menée auprès de 3033 paires mère-enfant au Manitoba, en Alberta et en Ontario. Après avoir isolé des facteurs comme l’obésité maternelle et la qualité de l’alimentation, les chercheurs ont découvert que la consommation quotidienne d’édulcorants artificiels lors de la grossesse doublait le risque de surpoids chez le bébé.