L’hypnose permet de réduire la consommation de médicaments antalgiques et de sédatifs

Par Le Monde – Loin de l’image souvent fantaisiste véhiculée dans le grand public, l’hypnose suscite de plus en plus d’intérêt chez les patients et les professionnels de santé, au point de faire son apparition dans les maternités, les hôpitaux, en service anesthésie, pour traiter les douleurs chroniques et les dépressions… Efficace ou inutile ? Les chercheurs de lnstitut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont évalué l’efficacité de cette pratique et présentent leurs conclusions dans un rapport remis à la Direction générale de la santé et rendu public mardi 8 septembre.

Partager: