Lien entre la fumée secondaire et le gain de poids chez les enfants

Par La Presse – Les jeunes enfants dont les parents fument à la maison risquent d’avoir un tour de taille plus grand et un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé à l’âge de 10 ans, révèlent des scientifiques de l’Université de Montréal et du Centre de recherche CHU Sainte-Justine affilié.

Il s’agirait de la première étude à établir un lien entre le tabagisme à la maison et le gain de poids subséquent chez les enfants.

Partager: