Objets connectés : viva Las Vegas 

Au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, l’espace consacré aux objets connectés liés à la santé a augmenté de 40 % en deux ans. En 2015, y apprenait-on, deux fois plus de foyers américains possédaient de ces objets qu’en 2013, soit 1 sur 10. Faudra quand même faire le tri et choisir ce qui vaut la peine d’être utilisé, ou pas. D’où cette série de trois textes, qui se termine ici, à propos de produits présentés lors de l’événement et qui ont attiré notre attention.

Joli bracelet

Soyons francs, les bracelets connectés sont rarement très attirants. Cette année, le CES a cependant fait beaucoup de place aux compagnies qui tentent de marier le bénéfice d’un «activity tracker» et une certaine esthétique.

Parmi les modèles les plus réussis, les différentes déclinaisons du Ray, de la compagnie Misfit, semblent fort prometteuses. D’abord, parce qu’on aime la simplicité du design, la partie électronique étant simplement constituée d’un cylindre d’aluminium qui recueille les données biométriques liées à l’activité et au sommeil. Celles-ci sont ensuite transmises à une application bien conçue et simple d’utilisation. Cette dernière permet aussi d’entrer en contact avec d’autres applications et de partager les données pour les analyser avec un système qui vous serait plus familier ou vous paraîtrait plus pratique.

Au CES, plusieurs modèles étaient montrés, dont certains munis de bracelets de corde, franchement sympathiques. Le bracelet peut être changé selon l’occasion. La pile a une durée de six mois. Et surtout : l’ensemble est résistant à l’eau. Pas besoin de le retirer pour prendre une douche, ni même pour nager. À moins de plonger sous les 50 mètres de profondeur.

Dormir sur ses deux oreilles

Parmi les principaux problèmes de santé auxquels la femme et l’homme modernes font face, le manque de sommeil compte parmi les plus répandus. Il est aussi l’un des plus dommageables.

Pour ceux qui ont du mal à dormir, les bouchons intelligents de la compagnie Hush pourraient bien constituer une solution.

Hush-02

Offerts en plusieurs grandeurs afin de s’insérer parfaitement dans le canal auditif, les Hush sont liés à une application à partir de laquelle on sélectionne le «bruit» qui éliminera tous les autres, afin d’être plongé dans un cocon de confort auditif, en marge de tout son ambiant. Bruit blanc, bruit rose, choisissez ce qui vous convient. Vous pouvez dormir sur le côté avec ces bouchons, vous en servir pour prendre l’avion dans le silence : ceux qui les ont essayés au CES ont vanté leur confort en toute situation.

Suffit d’ajuster les réglages pour décider si vous souhaitez ou non être réveillé par la sonnerie du téléphone, ou un réveil. Pas d’angoisse de passer tout droit et de manquer un rendez-vous, donc. Raison de plus de dormir dur, sans souci.

La balance qui vous «coache»

Polar-Balance---FINAL---1.4

Les produits qui vous mesurent et traquent chacun de vos changements corporels sont de plus en plus nombreux. Il était d’ailleurs question, dans un billet précédent, d’un pèse-personne élaboré par IBM et Under Armour. Toutefois, celui de la compagnie Polar a ceci de particulier qu’il émane du service de recherche d’une compagnie possédant un long historique en matière de capteurs de mesures biométriques. En effet, Polar est un des précurseurs du monde des cardiofréquencemètres employés par les athlètes.

Ici, donc, en plus de faire une analyse de la masse corporelle (poids, pourcentage de gras), le pèse-personne Polar fait une analyse des objectifs de poids, et propose des solutions afin de maintenir la courbe souhaitée. Ou, plus simplement, vous saurez dès le matin le nombre de calories à brûler lors de votre activité physique pour demeurer dans les paramètres souhaités.

//

À lire :

Nouveautés santé au CES

D’autres trouvailles santé du CES

Partager: