Pourquoi nous nous sentons si souvent coupables

Par Psychologies – Nous sommes tellement civilisés que nous nous sentons coupables de l’agressivité qui est en nous, même quand nous ne l’exprimons pas directement. C’est en tout cas ce qu’explique Freud dans son texte explosif de 1929, Malaise dans la civilisation.

Prenons un exemple. Vous êtes dans un embouteillage. Alors qu’un vague mouvement de démarrage s’esquisse, la voiture de devant tarde à avancer. L’espace d’une seconde, vous avez envie de tuer le conducteur devant vous qui a manqué de réactivité. Mais cette envie, vous la refoulez ; vous ne vous autorisez pas à en être conscient. Vous ne pouvez pas admettre, consciemment, que vous avez eu, même très furtivement, une envie de meurtre envers quelqu’un qui ne vous a rien fait.

 

Partager: