Préparer son rendez-vous avec le médecin

Une visite chez le médecin est un moment stressant. Parce qu’elle est rare, et qu’on veut en profiter pleinement pour poser toutes les questions pertinentes sur notre état de santé. Ou parce qu’on est rongé par l’inquiétude que provoquent des symptômes dont on craint qu’ils ne cachent quelque chose de grave.

Nous avons donc demandé à des médecins de famille et à des spécialistes de nous dire comment bien se préparer pour tirer pleinement profit d’un passage dans leur bureau.

Préparez vos questions

Les médecins parlent du syndrome de la poignée de porte : ce moment où le patient s’apprête à sortir de leur bureau lorsqu’il se souvient soudainement d’une question importante qu’il souhaitait poser.

Mais il arrive aussi que cette poignée de porte soit celle de votre voiture ou de votre domicile : et là, il est trop tard pour réclamer de l’information.

Cela n’arrivera pas si vous avez fait une liste.

Si vous vous rendez chez le médecin avec des enfants ou une personne âgée, établir d’avance vos questions est encore plus important. Cela vous obligera à réfléchir à ce que vous souhaitez partager comme information lors de ce rendez-vous, et surtout vous n’oublierez rien, malgré les distractions (d’un bambin agité pendant la rencontre, par exemple) ou le stress.

Tenez un journal de vos symptômes

Si le médecin vous demande depuis quand vous avez mal à la tête et que vous répondez «depuis une secousse», puis que, lorsqu’il vous interroge sur la fréquence du mal, vous ne trouvez qu’à dire «assez souvent», cela complique assez son travail. Mais surtout, vous vous privez d’un diagnostic plus rapide et d’un travail d’investigation plus efficace.

Les médecins sont des détectives. Plus vous leur fournissez d’indices, plus il sera facile pour eux d’identifier le coupable.

Donc, si vous souffrez de douleurs épisodiques et/ou persistantes, écrivez dans un cahier chaque fois que cela se produit, ce que vous ressentez et la durée du problème. Même chose pour documenter votre sommeil, des étourdissements, etc.

Quel est le degré de douleur ressenti, de 1 à 10? La douleur vous empêche-t-elle de vaquer à vos occupations? Voilà le genre de questions que le médecin risque de vous poser. Tenir ce journal vous permettra de mieux y répondre.

Faites la liste de vos médicaments et suppléments

Même si le Dossier santé du Québec est censé refléter la liste des médicaments que l’on prend, les médecins auxquels nous avons parlé signalent qu’elle est imparfaite et que plusieurs pharmaciens omettent de la tenir à jour.

Alors ayez en main la liste de tout ce que vous prenez. Y compris vos suppléments alimentaires et vitamines.

Déterminez vos attentes

On ne peut pas toujours tout régler lors d’une seule visite chez le médecin. Mieux vaut alors établir un ordre de priorités.

Quels sont les problèmes les plus urgents à régler? Quelles sont vos attentes précises à la suite de votre visite?

Dressez cette liste et joignez-la aux autres documents préparatoires.

Demandez un court récapitulatif avant de partir et notez au besoin

On peut se sentir bombardé d’information dans le cabinet du médecin. Ne vous gênez surtout pas pour réclamer un résumé de votre rencontre auprès de votre professionnel de la santé. Profitez-en pour prendre des notes au besoin, ou pour lui demander de vous signer un court document qui fait le tour de ses recommandations et des gestes que vous aurez à poser après votre visite.

Partager: