Photo: John MacDougall Agence France-Presse

Réalité virtuelle, attention aux yeux!

Une grosse fatigue visuelle, la lumière bleue potentiellement toxique : les casques de réalité virtuelle, qui se démocratisent, ont leurs défauts.

Par Le Devoir – Une grosse fatigue visuelle, la lumière bleue potentiellement toxique : les casques de réalité virtuelle, qui se démocratisent, ont leurs défauts.

Oculus Rift de Facebook, Gear VR de Samsung, Vive Pre de HTC ou encore PlayStation VR de Sony… Tous les poids lourds de la réalité virtuelle commercialiseront leurs produits en 2016. Très attendus, ces casques promettent de nouvelles expériences de jeu vidéo et de cinéma en 3D et à 360 degrés en immergeant l’utilisateur dans un monde virtuel, son champ de vision étant réduit à un écran placé sur son nez.

Le Devoir Autres articles

Le Devoir
Le Devoir, le quotidien indépendant par excellence au Québec depuis 1910.