Séjour à l’hôpital et infections nosocomiales

Par Le Journal de Québec – Georgette, 58 ans, de Sept-Îles, me demande si la pneumonie contractée par sa mère trois jours après son hospitalisation provient de l’hôpital.

Lorsque l’état infectieux du patient à l’admission est inconnu, l’infection est généralement considérée comme nosocomiale si elle apparaît après 48 heures d’hospitalisation. Si elle apparaît avant un tel délai, on considère qu’elle était en incubation lors de l’entrée dans l’établissement.

Les infections nosocomiales sont des infections contractées dans un établissement de soins (ex. hôpital, clinique, centre de soins prolongés) alors qu’elle était absente au moment de l’admission de la personne. Les infections nosocomiales constituent une cause majeure de complication des soins de santé avec, comme impacts, une augmentation de la mortalité et de complications de toutes sortes, une prolongation de l’hospitalisation ainsi qu’une augmentation importante des coûts de santé.

 

Partager: