man-people-space-desk

La semaine en santé – 11 mars

Un dossier santé accessible pour tous les citoyens, ça fait longtemps qu’on en rêve. Le ministre de la Santé du Québec promet que ça s’en vient. Aussi à lire cette semaine : une nouvelle étude qui accorde des propriétés bénéfiques à la marche chez les personnes atteintes d’Alzheimer et les spécificités de la santé des LGBT.

Le pouvoir au peuple

Depuis le temps qu’on en parle : le ministre de la Santé promet que les Québécois pourront bientôt avoir accès à leur dossier médical. Avec la même facilité que ce qui caractérise désormais la numérisation des transactions bancaires, nous devrions pouvoir consulter ce document, indispensable afin de prendre sa santé en main.

Dans Le Journal de Québec

 

wood-nature-person-walking

Marcher pour ralentir l’Alzheimer

Une nouvelle étude étaye la thèse voulant que l’activité physique freine les effets de la démence. Le professeur Stephen Cunnane, affilié au Centre de recherche sur le vieillissement de l’Université de Sherbrooke, croit avoir trouvé une des clés du phénomène. Parmi les patients qui ont suivi le protocole de recherche, ceux qui marchaient régulièrement réussissaient mieux aux tests cognitifs.

Dans le journal en ligne de l’Université de Sherbrooke

 

pexels-photo-27896

La santé de la communauté LGBT

Il faut un bon lien de confiance avec son médecin pour lui dévoiler ses préférences sexuelles. Cela serait cependant nécessaire, puisque les individus appartenant à la communauté LGBT sont, selon des recherches menées en France, spécifiquement vulnérables à certaines maladies. ITSS chez les hommes gais, cancers utérins chez les femmes lesbiennes et violence psychologique (parfois de la part des institutions) envers les personnes trans ne sont que quelques exemples du lot.

Dans Libération

David Desjardins Autres articles

David Desjardins
Contributeur fréquent à L'Actualité, à Vélo Mag et à Entrée Principale à Radio-Canada, David Desjardins est le rédacteur en chef de NotreSanté.ca