La semaine en santé – 15 octobre

Devenir un cyborg pour se soigner, être un patient actif, vivre jusqu’à 1000 ans et prévenir l’éclosion d’une pandémie d’une ITSS rare : voici votre semaine en santé.

Prendre ses soins en main

Pour ne plus jamais être pris au dépourvu au moment de devenir patient dans un système de santé parfois très intimidant, il faut apprendre à se débrouiller. Moins d’improvisation, plus de préparation : voici quelques experts dans l’accompagnement des malades qui expliquent ce qu’il faut faire pour être un patient sans devenir une victime.

À Médium large, sur Ici Première

old-woman-desert-old-age-bedouin-40509

Vivre jusqu’à 1000 ans?

Le gérontologue biomédical Aubrey de Grey croit que l’humain pourra bientôt vivre jusqu’à 1000 ans. Selon lui, les maladies liées à la vieillesse sont des effets néfastes de notre métabolisme qui pourraient, dans un futur rapproché, être prévenus. Visionnaire, ou savant fou?

Dans Protégez-vous

medic-hospital-laboratory-medical-40559

Multiplication des cas d’une infection rare

Une maladie autrefois rare inquiète les experts en santé publique. La lymphogranulomatose vénérienne est une ITSS dont on n’avait recensé que 10 cas en 14 ans. Mais en 2016, 124 porteurs ont été dénombrés. Et les experts craignent qu’elle ne s’étende rapidement dans la population.

Dans Le Journal de Montréal

teens-robot-future-science-39349

Devenir un robot pour être en santé

Le transhumanisme, c’est la transformation du corps humain à l’aide de prothèses, le plus souvent issues de la fine pointe de la technologie. Mais les circuits intégrés implantés dans le corps et autres gadgets qui fascinent le milieu de la santé posent plusieurs questions existentielles et éthiques.

À La sphère, sur Ici Première

Partager: