La semaine en santé – 22 octobre

L’infonuagique pour sauver la santé, les applications et les gadgets ignorés par les médecins, et les mauvaises habitudes de vie des entrepreneurs : voici votre semaine en santé.

Le numérique à la rescousse des coûts du système

Selon un expert, c’est environ le quart du budget de la santé qui pourrait être amputé si le système se dotait d’un réseau numérique efficace. Le frein au partage de données, qui passe par l’emploi de l’infonuagique, c’est encore, toutefois, que les grands fournisseurs comme Google hébergent l’information dans différents pays, alors que les lois sur la confidentialité sont nationales.

Dans Le Devoir

pexels-photo-267391

La santé connectée : sortir du tiroir

Les applications de santé sont extrêmement populaires. Particulièrement chez les moins de 35 ans : la moitié des représentants de cette tranche d’âge en utiliseraient régulièrement. L’ennui, c’est que chez les plus vieux, cette technologie demeure incomprise, inaccessible, ou simplement, on ne parvient pas à en adopter l’usage, par manque d’intérêt. Même constat dans le monde médical, qui tarde à changer ses manières de faire.

Sur le site de l’Agence Science-Presse

 

pexels-photo-70497

La santé des entrepreneurs

Chaque année, ils dorment en moyenne 200 heures de moins que leurs concitoyens. Ils mangent généralement mal. Les entrepreneurs négligent trop souvent leur bien-être : c’est le sujet qu’aborde Les Dérangeants, l’émission en baladodiffusion du magazine Les Affaires.

Dans Les Affaires

Partager: