La semaine en santé – 26 novembre

Crise psychologique chez les profs et les étudiants, jeunes enfants que guette l’obésité et un livre pour réussir à vivre vieux et heureux : voici votre semaine en santé.

Professeurs mis en échec

startup-photos

Les profs ne vont pas bien, et c’est beaucoup la faute du milieu scolaire, propice aux problèmes de santé mentale. Selon leurs assureurs, 43 % des professeurs qui sont en arrêt de travail le sont pour des troubles psychologiques. Et il semble qu’il y ait un effet de contagion, puisque plusieurs se sentent responsables des problèmes de leurs collègues.

Apprenez-en plus dans Métro

 

Péter le feu à 100 ans

2329870-gf

Les gens vivent de plus en plus vieux. Alors une poignée de médecins et autres scientifiques se sont unis pour écrire La vie intégrale, un guide pour atteindre 100 ans en santé. Il s’agit d’un mode d’emploi, ou plutôt d’un mode de vie qui favorise la santé et le bonheur.

Lisez l’entrevue avec le Dr Christan Fortin, coauteur, dans Le Journal de Montréal

 

La santé des bébés

pexels-photo-265987

De manière générale, les enfants se portent de mieux en mieux au Québec. Mais l’Observatoire des tout-petits fait remarquer qu’au rayon du surpoids et de la santé mentale, les choses ne s’améliorent guère. Ou elles empirent.

Consultez l’article complet sur le site de Radio-Canada

 

Étudiants en crise

pexels-photo-261909

Les étudiants sont très susceptibles de développer des problèmes de stress et d’anxiété. Mais malgré l’abondance de services, ils hésitent encore trop souvent à demander de l’aide. Pression sociale, conciliation travail-études, nécessité de performer : les raisons sont nombreuses pour être à bout.

Tous les détails dans Impact Campus

Partager: