Les applis des experts : mieux respirer

Les spécialistes de la santé sont les mieux placés pour juger de la qualité des applications qui concernent leur champ d’expertise. Nous avons donc demandé à plusieurs d’entre eux de dévoiler à nos lecteurs une appli qu’ils utilisent, et dont ils croient qu’elle recèle les plus efficaces outils pour améliorer leur état de santé.

Premier de la série : l’appli du psy

Marc-André Drouin est psychologue clinicien. Dans son bureau, il voit défiler quantité de patients qui souffrent du mal de l’époque : l’anxiété. Cœur serré, corps tendu, souffle court : ils disposent de différents moyens de prévenir les symptômes. Ou du moins, de calmer les crises, dans les pires moments. Parmi eux : l’application RespiRelax, un outil facile d’utilisation qui permet de se recentrer et de prendre conscience de certains automatismes.

« Respirer convenablement est à la base du mieux-être pour tout le monde, explique-t-il, mais pour les personnes anxieuses et celles qui font des attaques de panique, c’est incontournable. »

Bien qu’une partie de l’application concerne la cohérence cardiaque, le psychologue n’utilise que la fonction de base de RespiRelax, dont il considère qu’elle remplit parfaitement le mandat de nous amener à nous reconnecter avec le geste simple de respirer. « Le fait d’ajuster l’inspiration et l’expiration au rythme de la bulle qui monte et qui descend guide la personne dans l’apprentissage diaphragmatique. »

« Étonnamment, quand une personne prend davantage conscience de sa respiration, ça peut devenir un geste moins automatique, et elle se demandera : “Est-ce que j’inspire assez longtemps? Est-ce que je respire trop vite? Trop lentement?” » Bref, certaines personnes peuvent se stresser avec un exercice qui se veut relaxant, témoigne le clinicien. « En fixant son attention sur la petite bulle et en respirant selon le rythme de celle-ci, on élimine ces questionnements et ça devient apaisant, poursuit-il. Éventuellement, la personne intègre le bon rythme et n’a plus besoin de l’application. »

Les réglages sont d’une extrême simplicité : durée des respirations (nombre de respirations par minute) et durée de l’exercice. On suggère de commencer avec seulement deux ou trois minutes; un efficace tutoriel existe d’ailleurs sur YouTube afin de se familiariser avec l’appli, ou pour mieux en comprendre les possibilités avant de la télécharger.

« Et son grand avantage, conclut l’expert, c’est qu’on peut l’utiliser partout, parce qu’elle est très discrète : on a simplement l’air de fixer l’écran de son téléphone pendant quelques minutes. » Rien d’inhabituel de nos jours.

Partager: