Sunburned

Sous le soleil exactement

Chaque année, les dermatologues répètent leur rengaine à propos des dangers de l’exposition de la peau au soleil. Et cette année, ils visent particulièrement les amateurs de plein air.

Chaque été, les dermatologues répètent leur rengaine à propos des dangers de l’exposition de la peau au soleil. Et cette année, ils visent particulièrement les amateurs de plein air.

« La moitié de la population développera un cancer de la peau », rappelle l’Association Canadienne de Dermatologie (ACD), qui lançait cette semaine sa nouvelle campagne de sensibilisation, tandis que l’été approche, et avec celui-ci, la pratique de nombreuses activités extérieures au cours desquelles la peau est exposée à un soleil puissant. Un soleil dont les rayons UVA et UVB nuisibles provoquent le cancer, mais contribuent aussi au vieillissement de la peau.

Golfeurs, cyclistes, baigneurs, randonneurs et autres adeptes des activités de plein air sont particulièrement ciblés par la présente campagne, dont certaines recommandations s’adressent directement à eux.

Parce que c’est l’ambition des dermatologues : faire reculer les statistiques de cancer de la peau en insistant sur la prévention. Quitte à s’y prendre une clientèle à la fois…

L’ACD recommande donc :

  • De porter un écran solaire à large spectre, avec un facteur de protection (FPS) de 30 et plus.
  • Si on joue dans l’eau, si on fait du sport, et même si on utilise des écrans solaires prévus à cet effet, il faut en appliquer à intervalle régulier. Soit environ aux 2 heures.
  • Deux à trois cuillères à soupe d’écran solaire sont nécessaires pour protéger le corps. Une cuillère à thé pour le visage.
  • Si vous jouez au golf, appliquez un l’écran solaire avec un FPS d’au moins 30, tous les 9 trous. Portez un chapeau à larges rebords, protégez votre cou.
  • Adeptes de sports aquatiques : utilisez un écran hydrofuge.
  • Adeptes de sports terrestres : choisissez un écran qui résiste à la transpiration. Et n’oubliez pas d’en appliquer sur toutes les parties de corps exposées au soleil.
  • Randonneurs : vous l’ignoriez peut-être, mais le niveau des rayons UV augmente
    de 4 % pour chaque 300 mètres d’altitude. Choisissez donc un FPS très élevé.

 

À lire /

La crème des applications

 

David Desjardins Autres articles

David Desjardins
Contributeur fréquent à L'Actualité, à Vélo Mag et à Entrée Principale à Radio-Canada, David Desjardins est le rédacteur en chef de NotreSanté.ca