Suis-je en train de perdre la vue?

Vous vaquez à vos occupations quotidiennes : à l’ordinateur, à la cuisine, en train de lire. Puis vous perdez soudainement une partie de votre vision périphérique. Au début, on dirait un flou, ou un éblouissement. Puis vous n’arrivez plus à bien voir.

Évidemment, la situation est effrayante. Si vous êtes du genre à dramatiser, vous vous imaginez en train de perdre la vue. Mais avant de céder à la panique, voici quelles sont les causes possibles, et surtout les plus plausibles.

Migraine ophtalmique

Il y a fort à parier que ce que vous subissez est une migraine ophtalmique. Elles surgissent sans crier gare, sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes, et s’estompent généralement au bout d’une quinzaine de minutes. Le plus souvent, elles sont suivies d’un mal de tête, parfois intense.

Elles sont plus fréquentes en vieillissant. Elles sont cependant sans conséquence.

Corps flottant du vitré

La substance gélatineuse qui compose le corps de l’œil s’appelle le vitré. Il maintient la forme de l’œil, et laisse la lumière pénétrer jusqu’à la rétine. Après 50 ans, il arrive fréquemment que celui-ci se détache de la rétine : cela provoque l’apparition de corps flottants, qui créent en quelque sorte des ombres, ce qui donne l’impression de perdre une partie de sa vision.

Dans la plupart des cas, le problème se résorbe seul. Mais il vaut mieux consulter un expert de la santé des yeux pour s’assurer que ce détachement ne s’accompagne pas d’un problème plus grave.

Le décollement de la rétine

Il se produit surtout chez les personnes très myopes, chez les plus de 50 ans et chez celles et ceux qui ont subi un traumatisme à l’œil. Lorsque le liquide du vitré pénètre sous la rétine, dont le travail est d’envoyer l’information lumineuse sous forme d’impulsions électriques au cerveau, la vue est altérée. Se forme alors une sorte de rideau, ou de voile, qui peut provenir de n’importe où dans le champ de vision.

Contrairement à la migraine ophtalmique, le symptôme demeure. Si cela se produit, et que le voile ou la perte de vision persiste pendant plusieurs heures, consultez rapidement un ophtalmologiste afin d’y remédier. Les dommages à la rétine sont facilement réparables, à condition de ne pas les laisser dégénérer.

Le glaucome

Contrairement à son autre forme (à angle ouvert), le glaucome aigu à angle fermé peut apparaître rapidement, et provoque une forte douleur dans l’œil, des rougeurs, une vision trouble et parfois aussi des halos lumineux.

Dans ce cas, il est important de voir un professionnel de la santé, car le glaucome non traité peut entraîner une perte de vision permanente.

Cela dit, son autre forme est plus fréquente et insidieuse : elle apparaît progressivement, tandis que la pression monte dans l’œil et écrase le nerf optique. C’est pourquoi il est important de faire examiner ses yeux régulièrement, surtout passé le cap de la quarantaine.

Partager: