Sur la route avec des enfants : trucs de parents

Vous partez en voiture pour le Maine, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick ou le Lac-Saint-Jean avec les enfants? Voici les meilleures trouvailles de parents pour tenir tout le monde occupé, et de bonne humeur, afin de revenir reposé, heureux, la tête pleine de beaux souvenirs… plutôt que de l’interminable déplacement en auto.

Michèle : «Même les tout-petits adorent les livres audio. On met le son à l’arrière et on discute paisiblement à l’avant pendant ce temps.»

Christine : «Un cahier d’autocollants pour les plus jeunes, des cahiers à colorier avec une boîte de crayons, des J’aime lire, ça permet de passer pas mal de temps.»

Philippe : «J’achète des petits trucs au Dollarama. Je détermine avec les enfants à quels intervalles ils peuvent en piger un dans le sac. Mais évidemment, ils y ont droit à condition d’être sages.»

Samuel : «On joue à compter les motos.»

Simon : «On cherche les barbus dans les voitures qu’on dépasse ou qui nous dépassent. C’est un peu nono, mais c’est super drôle.»

Sylvie : «J’imprime des cartes routières à partir de Google Maps, et ils peuvent suivre le trajet. Je leur donne aussi des feuilles pour écrire des choses, faire des dessins… Ensuite, pendant le voyage, ou après, on en fait une sorte de journal de vacances.»

Emmanuel : «J’apporte des cartes de jeux de questions, comme Docte-Rat. On peut passer des heures à jouer à ça, et le conducteur peut répondre aussi!»

Fabien : «Chez nous, les podcasts pour enfants, ça marche très fort. La puce à l’oreille est une plateforme québécoise de balados pour eux. On en trouve aussi dans la section jeunesse d’ICI Radio-Canada

Nataly : «J’aime bien le pad à dessiner. Plus pratique que le crayon, on recommence à volonté.»

Marc-Étienne : «Les jeux de cartes simples, comme la bataille, c’est parfait. Les devinettes, c’est aussi très amusant, et on peut faire des heures avec ça.»

Isabelle : «Nous on joue au jeu des lettres. Pour une catégorie, disons les pays, on passe l’alphabet au complet en trouvant des noms qui commencent par chaque lettre. Disons qu’il y en a des plus faciles que d’autres…»

Sophie : «Le Livre Guinness des records : c’est une source intarissable de découvertes étranges et très drôles.»

Philippe : «Jouer à “ni oui ni non”, c’est des heures de plaisir garanti!»

Partager: