PHOTO AGENCE QMI, SÉBASTIEN ST-JEAN

Tout oublier, même sa propre famille

Le diagnostic est le premier choc. Alzheimer est un mot qui fait peur. La personne atteinte craint de devenir un fardeau pour ses proches.

Par Le Journal de Québec – Le diagnostic est le premier choc. Alzheimer est un mot qui fait peur. La personne atteinte craint de devenir un fardeau pour ses proches. Puis, plus tard, viendra le deuxième choc. Celui-là frappera les proches de plein fouet. L’homme qui a vécu 50 ans aux côtés de sa femme ne la reconnaît plus.

«Dès que je dis que ma mère souffre d’Alzheimer, on me demande si elle me reconnaît encore», explique Nicole Poirier.