Photo : Bigstock

Trop de sucre favorise la progression du cancer du sein

En plus de son rôle bien documenté dans l’épidémie actuelle d’obésité, une étude récente montre que l’excès alimentaire de sucre crée des conditions inflammatoires propices au développement du cancer.

Par Le Journal de Québec – En plus de son rôle bien documenté dans l’épidémie actuelle d’obésité, une étude récente montre que l’excès alimentaire de sucre crée des conditions inflammatoires propices au développement du cancer.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les sucres ajoutés ne ­devraient pas dépasser 10 % de ­notre apport énergétique quotidien. Pour un adulte moyen qui consomme 2000 calories par jour, cela représente donc 200 calories, soit 50 g ou 12 cuillères de sucre. En Angleterre, on recommande même de limiter cette consommation à seulement 5 % de l’apport énergétique quotidien!