PHOTO : ICI RADIO-CANADA/MAXIME CORNEAU

Un coeur mécanique pour sauver des vies

Avec son large sourire, Marc Thomassin a l'air d'un homme de 76 ans comme les autres. Mais depuis 6 ans, dans sa poitrine, un coeur mécanique l'aide à retrouver des airs de jeunesse.

Par Radio-Canada – Avec son large sourire, Marc Thomassin a l’air d’un homme de 76 ans comme les autres. Mais depuis 6 ans, dans sa poitrine, un coeur mécanique l’aide à retrouver des airs de jeunesse.

M. Thomassin est de passage à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) pour célébrer le fait que 50 coeur mécaniques ont été greffés par l’équipe de l’Institut depuis 2009. Il est d’ailleurs le patient toujours vivant qui a son coeur depuis la plus longue période. « Je suis le doyen », dit-il fièrement.