Un «effet rebond» aux réactions allergiques des enfants, selon une étude

Par La Presse – Environ 15 % des enfants qui subissent une anaphylaxie – une réaction allergique grave – pourraient en développer une autre dans les heures qui suivent, selon une nouvelle étude ontarienne.

Les auteurs de la recherche, publiée dans le magazine scientifique Annals of Allergy, Asthma and Immunology, suggèrent d’ailleurs aux parents et aux médecins d’être aux aguets de ce type de réactions allergiques en deux temps.

Partager: