Un lien entre obésité et sclérose en plaques

par La Presse – Les individus qui sont obèses au début de l’âge adulte sont ensuite plus susceptibles de souffrir de sclérose en plaques, selon des chercheurs de l’Hôpital général juif de Montréal.

De précédentes études d’observation avaient témoigné de l’existence possible d’un tel lien.

Les chercheurs canadiens et leurs collègues britanniques ont constaté que les individus dont l’indice de masse corporelle passe de «surpoids» à «obésité» augmentent d’environ 40 pour cent leur risque de souffrir de sclérose en plaques.

Partager: