PHOTO : EMILIE RIVA/RADIO-CANADA

Une nouvelle intervention pour réparer la valve mitrale

Un nouvel espoir existe pour les patients souffrant de régurgitation mitrale. Six patients ont eu une réparation valvulaire sans opération chirurgicale à l'Institut pour le coeur Mazankowski, à Edmonton.

Par Radio-Canada – Un nouvel espoir existe pour les patients souffrant de régurgitation mitrale. Six patients ont eu une réparation valvulaire sans opération chirurgicale à l’Institut pour le coeur Mazankowski, à Edmonton. 

La réparation valvulaire est effectuée en insérant un cathéter qui transporte une pince dans une veine à la hauteur de l’aine. Le chirurgien spécialisé en cardiologie interventionnelle guide alors le cathéter le long de la veine jusqu’au coeur et y installe la pince d’un centimètre, explique le cardiologue Kevin Bainey.

Généralement, l’insertion de la pince exige une opération à coeur ouvert sous anesthésie. « Pour certains patients d’âge avancé, c’était impossible », signale le chirurgien.

Celui-ci précise que la nouvelle technique beaucoup moins invasive permet d’installer la pince au cours d’une intervention qui dure de trois à quatre heures et que le patient peut retourner à la maison le jour suivant.

PHOTO : EMILIE RIVA/RADIO-CANADA